Des suspicions d’abattages illégaux ont amené les autorités à intervenir sur les lieux

Ce mardi, dans le courant de l’après-midi, la Cellule du Bien-Être Animal de Liège et le vétérinaire Philippe Schutters ont saisi vingt chevreaux à Moresnet dans l’est de la province. 

Une information concernant des abattages illégaux est arrivée aux oreilles des autorités. Une visite chez l'ancien fermier a donc été décidée. Lors de cette descente, les autorités ont constaté que les animaux étaient détenus dans de mauvaises conditions. 

En effet, les chevreaux étaient maintenus dans une remorque. Lors de son audition, le propriétaire des lieux, un ancien fermier âgé d’une soixantaine d’années, a admis qu’il avait au moins tué un animal. 

Les chevreaux ont été emmenés à l’association Animal Sans toi…T située à Viemme. Un jeune chien a également été saisi et conduit à la SPA de Stembert. 

L’homme possédait aussi huit chevaux et deux chiens. Le propriétaire des lieux a déjà fait l’objet de saisie pour maltraitance envers les animaux. 

Les huit chevaux détenus par l’homme manquaient de boxes. Ainsi, il n’y avait que trois boxes pour huit chevaux. Malgré tout, les animaux ne semblaient pas en mauvaise santé. Ils ont été laissés sur place, mais le propriétaire devra réaliser les aménagements nécessaires à l’amélioration de leurs conditions de détention. L’ancien fermier sera suivi par les autorités. 

Un dossier pour négligence envers les animaux a été ouvert.