C’est une avancée plus que significative qui a été opérée ces dernières 24 heures, dans l’enquête relative à la mort de Dany Said Ben Said, un Jemeppien âgé de 45 ans.

Pour rappel, le malheureux a été retrouvé sans vie alors qu’il gisait à côté de sa voiture stationnée, place Brossolette, dans le centre de Jemeppe.

Selon l’enquête de voisinage entreprise dès la macabre découverte, Dany se serait disputé avec plusieurs jeunes gens. Le ton serait monté, des coups auraient été échangés et les jeunes gens auraient alors pris la fuite, non sans fouiller la voiture et repartir avec le GSM de la victime.

L’autopsie a ensuite permis d’établir que le Jemeppien était décédé à la suite de multiples coups reçus à la tête, l’homme ayant probablement été frappé contre sa propre voiture.

Très vite, les soupçons se sont orientés vers quatre jeunes de la région qui, pour trois d’entre eux, ont fini par se présenter à la police. Les trois jeunes gens reconnaissent la bagarre et parlent d’un vol qui a mal tourné. Il affirme en outre ne s’être pas rendu compte que leur victime était décédée.

Le quatrième agresseur présumé a quant à lui été interpellé par les forces de l’ordre. À l’heure d’écrire ces lignes, il n’avait pas encore été entendu.

Les quatre jeunes gens âgés de 17 ans (dont certains sont déjà connus des forces de l’ordre), vont être présentés au juge de la jeunesse. Ce dernier, selon toute logique devrait les placer en centre fermé.