C’est parce que Nanou ne payait plus son loyer que le propriétaire de la maison située au 49 de la rue du Centenaire, à Chênée, a décidé de se rendre sur place, accompagné de la police.

Il faut dire que Nanou Ollowenko payait régulièrement ses mensualités et que cette absence de paiement était relativement étonnante. En outre, la dame ne répondait pas aux appels téléphoniques.

Et pour cause, puisqu’une fois sur place, propriétaire et policiers ont découvert le corps sans vie de cette Liégeoise de 64 ans.

Un médecin légiste a été appelé sur place et a très vite confirmé l’origine naturelle du décès de la malheureuse. Le médecin a ensuite estimé que le décès de Nanou remontait à plusieurs semaines, probablement au mois d’août dernier.

Pendant deux mois, la malheureuse gisait sans vie chez elle, sans que personne ne remarque sa disparition.

Il faut dire que la dame n’avait pas un caractère facile et s’était disputée avec plusieurs habitants du quartier. Il ne parlait plus non plus à ses enfants depuis plus de 20 ans. Son mari était décédé voici plus d’un an. Depuis, elle vivait relativement recluse et souvent avec les volets baissés.

Le permis d’inhumer ayant été rempli, la police a pris contact avec la famille et le corps ayant été transporté à l’institut médico-légal.