Les riverains du chantier du Trilogiport ont constaté plusieurs infractions.

Lorsqu’on compte le nombre de recours que ce projet a déjà essuyé, on se doute que le chantier du Trilogiport n’est pas le plus facile à mettre en œuvre…

En bord de Meuse, où le chantier vise donc la mise en place d’une plateforme multimodale de 100 ha dédiée à la logistique (transport de marchandises via l’eau, le rail et la route), les riverains sont attentifs et ont récemment constaté "diverses infractions au permis délivré".

Dans un courrier envoyé aux administrations communales de Visé et d’Oupeye, le bureau d’avocats Misson a en effet détaillé les remarques de ces riverains qui furent également transmises au fonctionnaire délégué de la Région wallonne.

Parmi les nuisances évoquées, on se rappelle de ces nuages de poussière "avec retombées importantes de particules fines sur les habitations", constatés en mars dernier. Selon les riverains, "les arrosages prévus n’ont pas été exécutés". Du côté du Port autonome de Liège, on insistait pourtant sur le fait que l’humidification du sol était bien réalisée…

Qualité de l’air toujours , les riverains s’inquiètent du fait "qu’aucune station de surveillance de la qualité de l’air n’a été mise en place, alors pourtant que le permis le prévoyait". Et de regretter bien sûr ce constat puisqu’il s’agit selon eux "du seul moyen permettant ensuite de prendre les actions nécessaires pour sauvegarder leur santé".

À proximité du chantier toujours, ce sont ces "camions et véhicules lourds [qui] empruntent l’allée Verte à vitesse importante", qui inquiètent. "Ces véhicules roulent au mazout de chauffage et engendrent donc une pollution atmosphérique importante, laquelle s’ajoute aux retombées de poussière et évidement à la pollution atmosphérique déjà importante à cet endroit". Des arbres situés le long du canal Albert et le long de la Gravière Brock auraient par ailleurs été arrachés, "en contradiction avec le permis".

Plusieurs interrogations relatives au déplacement d’une route de liaison, à l’usage (ou non) du chemin de fer dans ce projet et à un surcoût au niveau des travaux sont enfin relayées…

Le chantier du Trilogiport n’est pas encore fini !