Le site est idéalement situé, en bord d’Ourthe, dans la dynamique petite entité de Tilff, à proximité de nombreux commerces, le long du Ravel et à deux pas de Liège… mais il semble pourtant maudit. Une nouvelle fois en effet, le site touristique se retrouve sans projet d’avenir ; 11 ans après sa fermeture.

Ce jeudi soir en effet, lors du conseil communal, le Collège des échevins et bourgmestre a annoncé la fin du projet de tennis-paddle qui avait été retenu suite à l’appel à intérêt. Pour rappel, ce projet porté par le club de tennis de Tilff visait à pérenniser l’activité du club, incertaine… Il s’agissait donc de réaliser 8 terrains de tennis dont 4 couverts sous une bulle mais aussi 6 terrains de paddle, dont 4 couverts. "Ce type d’infrastructure manque vraiment en province de Liège", nous confiait il y a plus d’un an déjà Bastien Simonon, porteur du projet. En outre, le projet prévoyait aussi le développement d’une offre sportive ET touristique avec une salle de sport, un magasin de sport, une brasserie, un espace santé et bien-être… Une aubaine le long du Ravel.

Malheureusement, les porteurs du projet ont donc renoncé à le mener jusqu’au bout. "La commune reprend donc immédiatement sa réflexion et ses démarches pour rendre à nouveau ce site attractif, et pour lui donner l’affectation qu’il mérite", a fait savoir le Collège communal d’Esneux ce jeudi soir. La désillusion est grande tant la réhabilitation du site se fait attendre.

Va-t-on désormais se tourner vers d’autres offres, remises à l’époque de l’appel à intérêt ? Le dernier projet en lice mais non retenu visait à réaliser ici un projet touristique et social, sur fond de développement durable. En effet, l’ex-élu CDH Benoît Drèze et l’entrepreneur Laurent Minguet avaient proposé de réaliser un ensemble mêlant logements touristiques (gîtes), activités ludiques (dont la piscine voire un accrobranches), et Horeca… à une finalité sociale. Les Prés de Tilff étaient en effet aussi envisagés comme un espace de formation et de remise à l’emploi. Le tout, en faisant du site un exemple en matière de développement durable… précisément ce qui avait fait défaut aux derniers exploitants.