Au cours des derniers mois, il a souvent été question de nuisances provenant de l’activité de Liege Airport. Le débat s’est d’ailleurs invité dans bon nombre de communes voisines, et même au-delà, où il a été rapporté que bon nombre de riverains se plaignent de subir davantage de nuisances. Ce qui n’a pas été nié du côté de l’aéroport liégeois où l’on attribue cette possible augmentation des nuisances au vol de plus gros avions et au changement de trajectoire en fonction des vents.

Des nuisances qui pourront, a-t-on souvent répété, être signalées dans le cadre de la procédure relative au renouvellement du permis d’environnement de l’aéroport venant à échéance en janvier 2023. Le moment est désormais arrivé puisque cette procédure a été lancée sachant qu’il convient de réaliser une étude d’incidences sur l’environnement.

Dans ce cadre, préalablement à la réalisation de cette étude d’incidences, une information au public est organisée. Mais en raison du contexte sanitaire, il n’est pas possible de programmer une réunion qui, vu le sujet, est susceptible de rassembler de nombreux citoyens… Une alternative virtuelle est donc proposée à la population et ce, sous la forme d’une vidéo présentant l’objet de la demande de permis unique qui sera introduite, auprès de l’administration communale de Grâce-Hollogne, par Liege Airport.

Durant 48 heures

Cette vidéo sera accessible en ligne durant 48 heures, les 25 et 26 février prochains, sur www.liegeairport.com.

Au-delà du renouvellement du permis d’environnement pour l’exploitation de l’aéroport, cette demande vise aussi à obtenir les permis en vue de la régularisation du parc à conteneurs de l’aéroport, la construction et l’exploitation d’un nouvel immeuble de bureaux, du comblement d’une sablière impliquant un remblayage de 629 000 m3 et de l’allongement de la piste de contingence impliquant un remblayage de 156 300 m3 à l’ouest et 342 100 m3 à l’est.