Liège Un jeune a lu notre article et a rendu la petite chienne à ses propriétaires

Vous avez été formidables ! En quelques heures à peine l’article concernant la disparition de Plume paru sur notre site Internet a été partagé plus de 1 200 fois et c’est d’ailleurs grâce à cette publicité que Plume, une toute jeune Chihuahua, a pu être rendue à Serge et Nathalie.

Pour rappel, dans notre édition de samedi, nous avons relayé l’appel à l’aide de ce couple désemparé de Boncellois. Quelques jours plus tôt, mercredi, Plume avait disparu. "Elle s’était s’est échappée de notre maison en tout début de soirée et quelques minutes plus tard, des témoins l’ont aperçue dans les bras de deux jeunes femmes qui sont montées dans un bus en direction des Guillemins. Nous avons fouillé partout, placé des affiches… Nous sommes même allés à la gare pour voir si Plume ne se trouvait pas là…"

Mais finalement, mardi soir, un coup de téléphone libérateur a soulagé le couple. "Un jeune homme de Seraing nous a appelés pour dire qu’il avait retrouvé notre chienne. On n’en croyait pas nos oreilles ! En fait, Il a retrouvé Plume il y a quelques jours à 8 km de chez nous ! Il pleuvait et il a d’abord cru que c’était un rat ! Il s’est approché et a alors vu que c’était un petit chien complètement détrempé. Il a embarqué Plume dans sa camionnette et est rentré chez lui avec."

Mais plutôt que de mettre un avis sur les réseaux sociaux et peut-être remettre Plume à quelqu’un sans garantie que ce soit son légitime propriétaire, le Sérésien a fait l’inverse et a cherché des avis de recherche. "Il a très vite vu l’article de la DH et a reconnu Plume sur la photo publiée. Il a alors pris contact avec nous."

On s’en doute, les retrouvailles se sont déroulées dans l’émotion et ce, d’autant plus que Plume est toute jeune. Elle était dans le foyer de Serge et Nathalie depuis quelques mois, suite au décès du chien de la Sérésienne. "Elle nous a reconnus tout de suite et elle est en pleine forme", concluent Serge et Nathalie. "Il faut dire qu’elle est tombée dans une maison où on aime les animaux et où a bien pris soin d’elle."

J.-M. C.