Chaque année, ces bénévoles le font savoir au plus grand nombre : les personnes fragilisées, précarisées, nombreuses à loger dans la rue à Liège, ont besoin de votre solidarité. Et cette année malheureusement, ce besoin est plus grand encore, crise sanitaire oblige…

Pour le faire savoir, Benoît Denis, Nicole Ortmans et Paul Lahaye, ont organisé une conférence ce lundi matin, afin de rappeler les objectifs de cette association Thermos qui œuvre pour donner un repas et un toit en hiver à un maximum de sans-abri. Les besoins de l’ASBL sont une nouvelle fois très nombreux…

"Cette année c’est sûr, nous aurons besoin d’encore plus de solidarité", constate Benoît Denis, "à cause de la crise précisément qui nous impose certaines règles. Nous avons toujours besoin de couverture par exemple mais plus encore cette année car nous serons obligés de mettre celles-ci en quarantaine durant 5 jours après utilisation".

Les fournitures diverses comme le papier hygiénique, des vêtements, du savon, des produits de nettoyage ou encore des denrées alimentaires non-périssables sont d’autres nécessités pour Thermos. Sans oublier les dons privés et, bien sûr, l’aide de volontaires. "Nous avons un subside mais celui-ci sert essentiellement à payer les trois personnes employées", précise l’administrateur qui, comme les 300 autres "engagés", est bénévole. Malgré la crise, fort heureusement, les Liégeois restent fidèles à cette opération même si Thermos recherche toujours de l’aide. "D’autant qu’il faudra sans doute s’adapter à la situation à différents niveaux", poursuit Nicole Ortmans, "par exemple nous distribuons 120 repas chaque soir dans notre local rue Volière, mais il faudra peut-être étendre les heures de distribution".

Il est fort à parier également que l’association devra adapter son offre de lits, actuellement de 24. Pour respecter les règles, ce chiffre pourrait être revu à la baisse, ce qui ne signifie pas que l’investissement est moindre, au contraire… "il faut penser à des plexis pour séparer les personnes qui dorment par exemple". Chaque année, l’opération Thermos c’est 15 700 repas distribués, 4 300 nuitées assurées et 300 volontaires impliqués.

Vous souhaitez en faire partie ? Trois réunions sont organisées, samedi 26 septembre à 10h rue Volière 1 et les lundi 21 et jeudi 24 septembre à 18 h 30 rue Chevaufosse 80.