Liège

LIÈGE

Il s'agit d'acheter l'ancien cinéma Opéra et de réaliser les études pour l'installation prolongée

RÉAFFECTATION L'accord a été marqué ce mercredi 14 octobre, plusieurs mois déjà après que l'Université de Liège a annoncé sa volonté de venir s'installer au centre-ville, dans les anciennes galeries du cinéma Opéra, aujourd'hui laissées à l'abandon.

Depuis ce moment, en effet, les réunions furent nombreuses et régulières quant à l'installation de salles de cours dans l'ancien cinéma. Ce mercredi enfin, une étape allant dans ce sens fut franchie. Elle n'officialise toutefois pas encore la venue de l'ULg en ces lieux... Explications.

C'était il y a cinq ans déjà : les cinémas installés dans les galeries Opéra fermaient leurs portes. Et le groupe Kinepolis de quitter ainsi un de leurs complexes au centre-ville, laissant comme seule estafette le Palace, pour faire concurrence au groupe des Grignoux. Depuis, l'endroit était laissé à l'abandon, au plus grand mécontentement des commerces des galeries.

Du côté de l'ULg, toutefois, l'importance d'un tel espace en plein centre-ville fera germer une idée : pourquoi ne pas installer, en lieu et place des salles de cinéma, des amphithéâtres de cours ? À l'ULg, en effet, le problème est connu : malgré une large extension, il y a plusieurs dizaines sur le domaine du Sart-Tilman, on souffre d'un manque criant de salles de cours.

Concrètement, ce mercredi, le conseil d'administration de l'ULg a marqué son accord pour négocier directement avec le groupe Kinepolis une option d'achat d'une durée d'un an, le temps pour les services de l'ULg de faire une étude technique concernant les aménagements nécessaires et de s'assurer l'obtention du permis d'exploiter. Une rencontre est prévue.

Si l'option d'achat est obtenue, l'ULg ne prendra sa décision qu'au terme de l'étude. Et si achat il y a, ce n'est pas avant la rentrée 2011 que les salles de cours seraient mises en service.



© La Dernière Heure 2009