Il y a quelques jours, les autorités sérésiennes se réjouissaient de franchir une nouvelle étape dans la mise en œuvre du Master plan de la vallée sérésienne avec la délivrance du permis pour la reconversion des Ateliers centraux à Ougrée (bas). Ces anciennes halles industrielles, sur 4 hectares, vont ainsi être réhabilitées en un parking gratuit pour voitures et vélos (650 places) et une traversée cyclo-piétonne. Cette dernière sera aménagée dans la halle centrale et permettra de relier la nouvelle portion du boulevard urbain, à venir à l’arrière des Ateliers centraux, et la rue Ferdinand Nicolay située à l’avant.

Autre bonne nouvelle, la Région wallonne vient à nouveau d’accorder un permis à la ville de Seraing, cette fois en vue de la création d’une passerelle cyclo-piétonne, également à Ougrée (bas). Celle-ci, d’une longueur de 180 mètres, débutera dans le prolongement de la traversée cyclo-piétonne de la halle centrale des Ateliers centraux. “Elle surplombe l’entrée des Ateliers centraux puis traverse la rue Ferdinand Nicolay et continue sa course au-dessus du chemin de fer, offrant un accès à la gare d’Ougrée”, précise-t-on chez Eriges, la régie communale autonome de Seraing qui chapeaute la mise en œuvre du Master plan.

La passerelle passera ensuite au-dessus d’une zone en jachère à la végétation abondante, “qui fera l’objet d’un aménagement futur”, pour enfin atterrir en pente douce devant le parc de Trasenster, où la Ville souhaite développer des logements pour étudiants.

“Il sera aisé de se garer aux Ateliers centraux ou d’y laisser son vélo en sécurité, d’emprunter ensuite la passerelle et de prendre son train à Ougrée en direction de Flémalle ou de Liège. Ou encore, venant des quartiers d’Ougrée, de se rendre au futur parc public de Trasenster”, souligne Déborah Géradon, échevine de la Mobilité à Seraing.

La construction de cette passerelle bénéficie de fonds européens (5,25 millions d’€) et provinciaux (Liège Europe Métropole - 274 000 €).