Liège

C’est bien connu, la culture, si elle trouve un terreau fertile dans certaines entités… n’a pas de frontière dans son exportation.

À Aywaille, l’échevin de la Culture René Henry (Progrès) le sait mieux que quiconque, lui qui est également auteur de plusieurs ouvrages sur le patrimoine historique de sa région. Raison pour laquelle il a demandé aux élus locaux d’accepter une modification du prix de l’initiative culturelle. Pour une plus grande ouverture d’esprit.

Voici quelques jours en effet, le conseil communal a adopté le règlement du prix de l’Initiative culturelle qui, désormais, remplacera le Prix du Mérite artistique. Parmi les grands changements, on constate que ce prix s’ouvre donc, au-delà des frontières d’Aywaille.

"En effet, sa finalité est bien de promouvoir l’expression culturelle, quelle que soit sa forme", explique René Henry, "or auparavant, ce prix ne pouvait être remis qu’à des personnes qui résident à Aywaille. Les modifications consistent donc essentiellement en une portée plus large du panel de candidats potentiels".

Désormais, ce prix pourra être remis à un Aqualien mais également à toute personne originaire d’Aywaille ou même à une personne étrangère à la commune mais dont l’œuvre aura mis en exergue l’entité. Notons que cela vaut également pour les associations.

Concrètement, ce prix sera remis le dimanche 20 octobre prochain dans le cadre du Salon du Livre d’Aywaille organisé au Centre récréatif à Sougné-Remouchamps. Les candidatures sont à rentrer dans l’une de nos bibliothèques pour le lundi 14 octobre au plus tard. Elles peuvent également être déposées lors de la soirée dédiée au spectacle "Silence" d’après l’œuvre de Didier Comès, organisée par le réseau des bibliothèques, le vendredi 11 octobre à 19h30 à la Maison du Peuple place Puissant à Poulseur.