Nous l'évoquions ce mardi : la situation politique de Grâce-Hollogne est pour le moins particulière... Répondant à plusieurs députés en effet, le ministre des Pouvoirs Locaux, Christophe Collignon (PS) confirmait que la majorité actuelle, formée autour de Maurice Mottard, était illégale. Pour rappel en effet, le bourgmestre Maurice Mottard a, en mars dernier, recomposé une majorité en évinçant deux échevins PS, proches de son meilleur ennemi, Manuel Dony, pour les remplacer par une élue MR et un de ses fidèles. Mais la manoeuvre (motion de méfiance individuelle) n'était visiblement pas conforme. Conséquence : toutes les décisions prises depuis mars sont irrégulières.
Maurice Mottard lui-même nous le confirmait ce mardi également, le pacte de majorité est prêt... l'homme fort de Grâce-Hollogne dit attendre le feu vert du ministre afin de débloquer la situation. Une simple question administrative insiste-t-il.
Et ce mercredi matin, pour tendre une nouvelle fois la main au ministre (afin qu'il tranche), Maurice Mottard nous confirmait avoir déposé auprès du directeur général le nouveau pacte de majorité... Sans surprise, ce dernier confirme le collège actuellement formé autour de sa personne, avec le MR mais sans les membres du clan Dony.
"Nous demandons donc au ministre de valider ce document", poursuit Maurice Mottard qui précise qu'il devra être validé par au moins 14 des 27 conseillers communaux. Quand ? Tout dépend du ministre donc... un conseil communal a lieu ce jeudi, sans doute un peu trop court...