Liège Les premiers coups de pelle ont été donnés ce lundi aux Guillemins.

C’est l’un des plus vastes projets immobiliers que Liège ait connu… et il débute en ce moment, dans le quartier des Guillemins. Sur l’esplanade éponyme en effet, les pelleteuses s’activent depuis ce lundi. Ce sont les premiers coups de pelle destinés à ériger le projet Paradis Express, soit cet ensemble de bâtiments qui s’installera entre deux autres bâtiments devenus symboles de la Cité ardente : la tour des Finances et la gare Calatrava. C’en est fini de cette esplanade sans vie…

Paradis Express, c’est donc un ensemble d’immeubles qui prendront leurs quartiers sur l’esplanade des Guillemins, à l’ombre de la tour des Finances… afin de compléter, avec le tram, le grand réaménagement du quartier entamé il y a 20 ans déjà.

Concrètement, sept bâtiments seront donc érigés sur quelque 35 000 m². Deux (les plus grands) seront construits près de la tour des Finances, ils abriteront les espaces de bureaux (21 000 m²). Les cinq autres sont réservés à des habitations (162 au total, sur 15 000 m²) mais aussi à des espaces commerciaux et de services (1 500 m²).

La principale caractéristique de Paradis Express, c’est sa configuration en forme de vague verte ondulée, destinée à rappeler le relief de la ville. On la doit à l’association d’architectes Japers Eyers&BAG. Avec ses toitures végétales et ses jardins partagés, le projet Paradis Express ambitionne d’augmenter la quantité d’espaces verts en ville… en plein cœur de ville en l’occurrence.

En outre, tous les bâtiments ont été conçus selon la norme passive et intègrent le concept de bâtiment à énergie quasi nulle (NZEB).

Plusieurs phases sont prévues dans ce chantier : la première est la réalisation de tous les sous-sols. Suivront les deux bâtiments de bureaux puis les cinq autres constructions. Fin du chantier prévue dans deux ans et demi… inauguration, sans doute, au printemps 2022.