Comme on pouvait s’y attendre, les autorités communales liégeoises ont prolongé, ce jeudi, les mesures de restrictions relatives à l’accès au parc de la Boverie. Dans la foulée le bourgmestre de Liège a étendu cette interdiction au parc du Jardin Botanique.

Pour rappel, début mars, suite à des rassemblements dans le parc de la Boverie et dans le cadre des restrictions sanitaires imposées au niveau fédéral, des mesures visant à limiter l’accès au parc liégeois avaient été décrétées. Globalement, il s’agissait de fermer le parc dès 19 heures mais aussi d’en limiter la fréquentation à 700 personnes.

Cet arrêté était effectif jusqu’au 1er avril avait été prolongé jusqu’au 25 avril.

Mais ce jeudi, donc, Willy Demeyer a, de nouveau, prolongé cette interdiction et l’a entendue au Jardin Botanique. En fait, privés de Boverie, nombre de jeunes Liégeois ont migré vers le Jardin Botanique.

Ce faisant, comme en atteste le nouvel arrêté mayoral, de nombreux riverains de ce magnifique parc se sont plaints. Ils ne pouvaient que regretter des nuisances sonores parfois très tardives, mais également des comportements répétés et très peu respectueux de l’endroit.

Le Bourgmestre interdit donc, temporairement, tout accès au Parc de la Boverie ainsi qu’au Jardin Botanique, de 22 heures à 6 heures du matin et ce, jusqu’au 31 mai inclus. On verra à cette date ce qu’il adviendra de cette double interdiction.