À la fin de la procédure lancée par la Région wallonne, il n’en restera plus que deux… deux lauréats donc qui seront consacrés Parc national. Ce mercredi, le Gouvernement de Wallonie a sélectionné quatre dossiers par mi les sept candidatures wallonnes qui ont été rentrées pour cet appel à projets et, bonne nouvelle, le projet des Hautes Fagnes fait partie des dossiers retenus.

Les quatre projets bénéficieront d’une subvention pour concevoir un plan directeur et opérationnel. Ils auront jusqu’à octobre prochain pour présenter le détail de leur projet qui sera à nouveau évalué par un jury spécialisé. Sur base de cette nouvelle évaluation, le Gouvernement de Wallonie annoncera les deux parcs lauréats, en décembre 2022.

Les deux autres candidats n’auront pas la reconnaissance de Parc national mais pourront mettre en œuvre une partie de leurs projets grâce à un budget dédié.

Rappelons que les critères d’évaluation se sont basés sur les standards internationaux et les critères appliqués dans les autres régions ou pays voisins. Ces critères sont, par exemple, la valeur actuelle du territoire concerné et ses opportunités de développement sur le plan de la nature et du tourisme ou encore la contribution du projet aux objectifs régionaux en matière de nature et biodiversité, de climat et mobilité, d’économie et de social, d’éducation et de sensibilisation à l’environnement.

28 millions

"Quel plaisir de constater l’enthousiasme sur le terrain pour la création de deux Parcs nationaux en Wallonie !", se réjouit la ministre Céline Tellier. "Les territoires candidats se sont mobilisés pour élaborer des projets de qualité, innovants et soutenus par les acteurs-clés de terrain. Les quatre projets retenus pour l’étape de sélection suivante ont démontré un potentiel majeur pour valoriser la nature exceptionnelle présente sur leur territoire".

"Les quatre projets retenus s’inscrivent pleinement dans les objectifs de la Stratégie 2030 pour le Tourisme wallon", poursuit la ministre Valérie De Bue. "Ils proposent de développer quelque chose de nouveau en capitalisant les spécificités et les forces de chaque territoire. Je me réjouis de voir le développement de ces projets à la croisée de la Nature et du Tourisme, du développement économique et de la préservation des espaces naturels".

Pour rappel, la création de ces deux parcs nationaux fait partie du Plan de relance de la Wallonie, et plus particulièrement des projets soutenus dans le cadre du Plan européen pour la reprise et la résilience. L’ensemble du projet bénéficie d’une enveloppe totale de 28 millions d’euros.

J.-M. C.