L’actualité récente a démontré combien la sécurisation des espaces publics apparaît comme un enjeu important pour les villes européennes. Tout le monde se souvient en effet des terribles images de l’attentat terroriste qui a eu lieu le 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, à Nice ou encore de l’attentat du 19 décembre 2016, au marché de Noël de Berlin.

Face à ce constat, depuis 2019, les villes de Nice, Liège et Turin, collaborent au projet européen "PacteSur". Dans ce cadre, les trois villes développent des initiatives visant à la sécurisation des zones urbaines face au terrorisme, au renforcement des capacités d’intervention des forces de sécurité et du rôle des citoyens, ainsi qu’à la sécurisation physique de l’espace public.

Pour la Ville de Liège, l’engagement dans ce projet consiste à sélectionner et éprouver du matériel mobile de sécurisation de l’espace public.

Ainsi, ce jeudi, la Ville de Liège a testé (montage/démontage) le dispositif acquis soit +/- 20 mètres de barrières modulables qui permettent d’arrêter un véhicule de 7.5 T lancé à 50 km/h.

Webinaire liégeois

Ce dispositif permet la sécurisation des voiries de manière pérenne en ce qui concerne le Carré ou lors de manifestations qui rassemblent un large public.

Le test est concluant et les barrières seront utilisées pour la 1re fois lors de Liège Bastogne Liège qui se déroulera le 25 avril prochain.

Les barrières ont l’avantage de pouvoir rester en mode off sur la voirie, ce qui facilite leur mise en œuvre quelques jours avant de grands événements. Ne nécessitant pas de surveillance policière continue, le matériel ne nécessite pas un surplus de capacité policière.

Elément de sécurisation important, en mode on, les barrières permettent, sans difficultés, le passage des piétons et des personnes à mobilité réduite avec une largeur de passage de 1,20 m. D’un montant de 150.230,00 € HTVA, le dispositif est financé par l’Union européenne.

Les premiers retours d’utilisation vers les autres villes européennes auront lieu lors du webinaire de travail, organisé avec le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine qui se déroulera depuis Liège les 5 et 6 mai prochains.

Jean-Michel Crespin