Nous l’annoncions cette semaine, pour la deuxième fois consécutive en ce début d’année 2021, une interdiction de circuler dans les Hautes Fagnes a été décrétée, par arrêté du Gouverneur de la Province de Liège, Hervé Jamar. Ce week-end, l’interdiction fut plutôt bien respectée puisqu’aucun gros débordement n’a été constaté, ont confirmé les services de police de la zone.

Cette décision fait suite à un afflux massif et jugé excessif de touristes et autres promeneurs sur le plateau des Fagnes, durant les fêtes. Décision appuyée par les bourgmestres de Waimes, Malmedy, Spa et Jalhay, eux-mêmes sollicités par la Division Nature et Forêt (DNF) de la Région wallonne. Il faut dire que la pression touristique constatée entre Noël et le nouvel an était trois fois plus importante qu’un jour d’affluence "classique". Trop, tant pour la sécurité des promeneurs que pour le respect de la faune et de la flore doit-on comprendre.

Ce week-end, le bilan est donc plutôt positif quant aux respects des mesures prises. Contrairement à ce qui a été observé à la Baraque Fraiture en province du Luxembourg.

Peu de touristes ont été refoulés par la police, indiquait déjà samedi en fin de journée Daniel Stoffels, le bourgmestre de Waimes. "En effet, l’information a été bien répercutée et ce samedi, peu de touristes se sont présentés aux portes de la réserve naturelle. Très peu de trafic a dû être détourné par la police", expliquait-il encore, tout en précisant qu’au vu des conditions climatiques actuelles, les promeneurs ont opté pour différents villages, eux aussi recouverts de neige. "Le flux de touristes et mieux réparti puisque le périmètre enneigé est plus important".

Contacté ce dimanche dans le courant de l’après-midi, le bourgmestre de Waimes a confirmé cette tendance calme dans les Hautes Fagnes.

Remarquons qu’au total, ce sont environ 200 laissez-passer qui ont été délivrés à certains riverains des communes de Waimes, Malmedy, Jalhay et Eupen.