Nathalie Lauwers, c’est la Madame "tourisme" de la commune de Flémalle. Dynamique et joviale, elle est rarement à court d’idées lorsqu’il s’agit de développer des activités non seulement destinées aux Flémallois mais aussi de manière à faire rayonner l’entité au-delà des frontières communales… Bien que toujours souriante, son moral en a pris un coup lorsque, l’agenda 2020 des activités et visites guidées à peine sorti, nous nous sommes retrouvés confinés…

"En confinement, en télétravail et avec l’arrêt total des activités, il n’était pas possible de faire tout ce que l’on fait habituellement puisque c’est un travail qui demande aussi d’être sur le terrain", souligne Nathalie, qui a alors été affectée, comme d’autres agents communaux, à la distribution des masques à la population flémalloise.

Toutes les activités à l’agenda de mars à fin juin, des balades guidées à d’autres événements de plus grande ampleur, et même jusqu’en juillet pour certaines, ont été annulées !

"Très vite, avec mon échevin Fabian Pavone, nous avons discuté des plus gros événements qui allaient générer des grands rassemblements, comme Flémalle en fête en juin, et on s’est dit, vu le contexte, que ce n’était pas possible de poursuivre l’organisation d’un tel événement, sur lequel on travaille durant plusieurs mois, sans avoir la garantie qu’il pourrait avoir lieu. Il n’était pas pensable de prendre le risque de devoir annuler un tel événement en dernière minute tout en sachant qu’il y aurait une perte d’argent non seulement pour la commune mais aussi pour les partenaires qui auraient acheté leurs marchandises et qui auraient peut-être éprouvé des difficultés à les écouler", explique la responsable de l’office communal du tourisme de Flémalle.

Un tel événement, qui draine du monde sur une bonne partie de la Grand’route, n’aurait, de fait, pas pu être organisé…

Puis, au fur et à mesure des phases de déconfinement, il a fallu faire face à des mesures qui ont évolué et qui impliquaient d’envisager tout événement au cas par cas… Si bien qu’il a également été décidé de ne pas organiser cette année la Détective Party, en ce mois d’octobre, au fort de Flémalle ainsi que le marché de Noël dans le parc du château communal.

"La Détective Party est certes de moins grande ampleur mais c’est une activité qui s’organise par groupes de personnes qui déambulent, à l’intérieur, dans des couloirs étroits. Le contexte ne se prête pas au maintien des distances de sécurité. Et puis, il fallait que la compagnie répète avec la crainte que cela pourrait être annulé… De même pour le marché de Noël, il faut engager des dépenses, tant de la commune que de nos partenaires, alors que l’on pourrait devoir annuler… Et puis, sous les chalets, cela aurait été ingérable de faire respecter les règles Horeca. Nous avons bien envisagé un marché de Noël dédié à l’artisanat mais nous savons tous très bien que les gens sont essentiellement attirés par la partie Horeca…", justifie-t-elle.

Si bien que, autant le dire d’emblée, aucun événement de plus grande ampleur ne sera programmé sur Flémalle en 2021 et ce, jusqu’à nouvel ordre… Cela concerne aussi bien Flémalle en fête, la Détective Party, le marché de Noël que le Game of Trails qui aurait dû se dérouler en septembre dernier…