Jeudi dernier, avec 13 votes contre et 4 abstentions face à 9 votes favorables, le conseil communal de Grâce-Hollogne a refusé la démission de Manuel Dony de son mandat d’échevin. L’intéressé prenant ses nouvelles fonctions professionnelles ce lundi, incompatibles avec un mandat d’échevin, il a saisi le tribunal de première instance avec le motif de l’extrême urgence. Le tribunal lui a donné raison, invoquant une discrimination à caractère politique.

Si bien que la commune a été sommée de réunir son conseil communal en urgence dans les 48 heures afin d’accepter ladite démission et ce, sous peine d’une astreinte de 1 000 € par jour. “Si ça devait être le cas, je destinerais cette somme à une association caritative”, précisait dimanche Manuel Dony, qui a donc pris son poste de directeur général des personnels à Wallonie-Bruxelles Enseignement.

Dimanche en fin de journée, le collège communal, habilité à convoquer le conseil, s’est bien réuni pour évoquer la situation et a décidé de consulter un avocat. Nouvelle réunion, ce lundi, cette fois avec un avocat afin de décider de la suite à donner à l’ordonnance du tribunal, notifiée samedi à 15 h...

Dans les faits, Manuel Dony n’est bel et bien plus là... et il faudra bien le remplacer au sein du collège communal, une fois sa démission acceptée bien sûr...

Pour lui, la solution doit pouvoir équilibrer les deux tendances (l’une Mottard et l’autre Dony) au sein du groupe socialiste de Grâce-Hollogne. “C’est écrit dans l’accord de l’époque”, souligne-t-il. Mais on sait que l’option Déborah Colombini, échevine sous la précédente législature et compagne de Manuel Dony, à la présidence du CPAS n’enthousiasme pas la tendance Mottard…

45 % des objectifs

Quid du partenaire de majorité Ecolo ? Un de ses membres a voté contre la démission tandis que les deux autres se sont abstenus, dont l’échevin Salvatore Falcone, ne souhaitant pas entrer dans cette “guéguerre” entre socialistes…

Nous avons évalué notre travail politique et la conclusion, c’est que l’on a bien avancé sur nos objectifs de l’avis unanime du collège. Nous avons réalisé pratiquement 45 % de nos objectifs fixés dans la déclaration de politique communale et, pour sa partie, Ecolo est satisfait”, relève Salvatore Falcone. “Nous avons des projets pour la commune que nous souhaitons concrétiser et donc aller au terme de la législature”…

Lundi en fin de journée, on apprenait qu’aucun conseil communal n’a été convoqué… Allô fédération liégeoise du PS, il y a quelqu’un ?