Liège

Les travaux d’aménagement du boulevard urbain ont débuté

REQUALIFICATION SERAING

Une partie des anciennes halles industrielles de la rue Cockerill a été démolie afin d’élargir la voirie, le parc du complexe Néocittà est en cours de réalisation et voici que viennent de débuter les travaux d’aménagement du futur boulevard urbain. Tant de chantiers qui prouvent que la requalification urbaine de Seraing est bel et bien sur les rails !

“Ce n’est pas une simple voirie mais une colonne vertébrale sur laquelle vont pouvoir se développer des projets diversifiés et qui sont appelés à cicatriser les conséquences du passé” , a souligné Philippe Colson, directeur de cabinet de Carlo Di Antonio, ministre wallon des Travaux publics, alors qu’il se trouvait, mercredi, dans le parc LD où fut posée la première pierre.

Pour rappel, ce boulevard urbain traversera la vallée sérésienne d’Est en Ouest. Celui-ci sera aménagé par phases. Le tronçon dont l’investissement est estimé à plus de 9 millions d’€ (avec octroi de subsides de la Région wallonne et de fonds européens), et pour lequel les travaux ont débuté, s’étendra du rond-point du Charbonnage à la rue de Boncelles et ce, en passant par le parc LD.

Occupé en partie , ce parc d’activités économiques sera développé au nord, sur une zone de 17 hectares, pour y installer des petites et moyennes entreprises actives dans le domaine des nouvelles technologies. C’est ce qu’on a baptisé New Tech Park.

“Ce futur boulevard urbain a un caractère structurant en ce qui concerne la mobilité. En traversant le bas de la ville, ce boulevard doit retisser du lien entre certains quartiers, casser un certain cloisonnement, doper la qualité de l’offre de transports publics et favoriser aussi la prégnance des modes de déplacement doux” , a précisé, pour sa part, le ministre Henry, en charge de l’Aménagement du territoire, qui en a profité pour confirmer son soutien au projet de réhabilitation de la ligne ferroviaire 125 A, que réclame le bourgmestre de Seraing en vue de relier la rive droite de la cité du Fer à Liège.

La durée du chantier est estimée à 20 mois calendrier. Il s’agira, par ailleurs, d’obtenir les fonds pour compléter le boulevard urbain à l’arrière des Ateliers Centraux et ainsi le connecter à la N 63.



© La Dernière Heure 2013