Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la mise en œuvre du Master plan de la vallée sérésienne, à savoir la délivrance du permis pour la reconversion des Ateliers centraux à Ougrée.

Les Ateliers centraux, qui constituent l’un des dossiers phares de ce Master plan, ce sont ces 4 hectares à Ougrée-bas comprenant plusieurs halles industrielles. La Région wallonne vient donc d’accorder le permis à la Ville de Seraing en vue d’y réaliser un parking gratuit pour voitures et vélos de 650 places ainsi qu’une traversée cyclo-piétonne.

Ce projet participe à la revitalisation du quartier d’Ougrée-bas où l’on a déjà assisté au retour du train, via un arrêt sur la ligne 125A, à la réhabilitation de l’OM (ancienne salle des fêtes de Cockerill) en salle de concerts et où l’on attend les aménagements du parc de Trasenster qui devrait accueillir des kots pour étudiants.

Le parking pour voitures et vélos de 650 places sera aménagé dans la halle Est. "Ce dernier servira aussi bien de parking à l’usage du quartier et des diverses activités qui sont amenées à s’y implanter que de zone de délestage pour toute la région du Condroz puisqu’il sera connecté à la ligne de train voisine du site, la ligne 125A", précise-t-on à la Ville de Seraing.

Quant à la traversée cyclo-piétonne, elle prendra place dans la halle centrale. L’objectif étant de créer un lien entre la nouvelle portion du boulevard urbain, qui sera aménagée à l’arrière des Ateliers centraux, et la rue Ferdinand Nicolay située à l’avant.

Fin 2023

Sa proximité avec le stade du Standard à Sclessin (sur l’autre rive) viendra aussi renforcer l’offre de parking pour le club liégeois.

L’investissement s’élève à près de 9 millions d’€, dont 7,9 millions de fonds européens et 1,07 million de Liège Europe Métropole dans une logique d’intermodalité provinciale.

"Les travaux débuteront tout d’abord, dès cet automne, par une phase de désamiantage à charge d’ArcelorMittal. La reconversion des halles interviendra courant 2021 et sera accomplie pour la fin 2023", précise Déborah Géradon, échevine de l’Urbanisme.