Nous y sommes, après de longues années de préparation - notamment pour trouver le financement - le dossier de rénovation et de transformation de la place Gilles Gérard à Vottem, est sur le point de se concrétiser.

En effet, dès ce lundi 15 février, les travaux d’aménagements de la place vont commencer. Dans un premier temps, 40 jours ouvrables sont planifiés pour le nouveau parking situé derrière le Musée de la Fraise. À noter que certaines réalisations ont déjà eu lieu durant l’année 2020, comme le renouvellement des installations gaz, la pose de la nouvelle cabine haute tension et des nouveaux supports pour l’éclairage public de la place. Les travaux d’aménagement en tant que tels sont prévus pour le mois d’août 2021. Ceux-ci auront lieu en 4 phases, réparties sur 400 jours ouvrables.

"L’aménagement de la place va être complètement repensé et sera tourné vers la convivialité et l’usage piéton. Nous nous sommes déjà réunis avec nos techniciens et les commerçants pour leur présenter le projet et répondre à leurs questions. Nous entrons maintenant dans le concret et je me réjouis que les travaux débutent dans ce cœur de vie important de Herstal", commente Jean-Louis Lefèbvre, Bourgmestre faisant fonction de Herstal.

Giratoire supprimé

Au niveau de la mobilité, l’effet giratoire actuel sera supprimé. Une chicane sera créée à l’entrée de la place pour réduire la vitesse et sécuriser l’entrée de l’église. Les places de parkings passeront de 68 à 87, dont 3 pour les PMR. "Sans oublier que la nouvelle antenne administrative de la Ville et du CPAS, qui abrite également le nouveau commissariat de police dispose d’une vue complète sur la place, ce qui renforce la sécurité", précisent encore les autorités.

Pour rappel, le projet bénéficie de subsides européens (Feder) pour l’aménagement du parking derrière le musée de la Fraise. Par ailleurs, l’aménagement de la place sera en partie financé par la Région Wallonne dans le cadre du Plan d’Investissement Communal. Au total, le montant des travaux est estimé à plus de 2,4 millions d’euros.