On connaissait les passeurs de mémoire… voici les passeurs d’arbres. C’est du moins ce que recherche aujourd’hui, la Ville de Liège, dans le cadre de la mise en œuvre de son ambitieux "Plan Canopée", plan qui, pour rappel s’est fixé comme objectif la plantation de 24 000 nouveaux arbres à l’horizon 2030.

Point question de mémoire ici donc… quoi que. Dans le terme passeur d’arbre, l’idée d’une transmission d’un héritage aux citoyens et aux générations futures est bien présente ; un héritage qui se traduit par une planète plus verte, favorisant la lutte contre le réchauffement climatique notamment.

Ce mercredi matin, c’est en présence de la ministre de l’Environnement, Céline Tellier, que les équipes de l’échevin Gilles Foret, en charge de la Transition écologique à Liège, ont donc présenté au Jardin botanique, le projet de passeurs d’arbres. Comme l’a rappelé l’échevin en effet, ce nouvel appel à candidatures intègre directement le Plan Canopée de la Ville de Liège, lancé à l’automne 2021 et qui a déjà permis la plantation de 2 500 arbres en quelques mois…

"Mais comme nous l’évoquions aussi au lancement de ce plan, il y a cinq fois plus de jardins privés à Liège que d’espaces publics". Et sur les 24 000 nouveaux arbres à planter, 60 % sont prévus sur le domaine privé, qu’il s’agissent de jardins, d’écoles, de terrains appartenant à des entreprises, des parkings… Liège tend donc aujourd’hui la main à sa population.

Mais passeur d’arbre, ça consiste en quoi ? Face aux questions et aux craintes que pourrait logiquement se poser la population, sollicitée pour participer à l’effort végétal de renforcement de la canopée liégeoise, l’idée est ici de désigner une vingtaine de citoyens liégeois, qui deviendraient les véritables références en matière de développement de cette canopée.

© tonneau

Engagement

"Ces citoyens devront donc répondre à l’appel et devront suivre une formation spécifique, dispensée par nos services", a précisé l’échevin Gilles Foret, "ainsi, ils deviendront les véritables relais auprès de la population". Ils seront les nouveaux passeurs d’arbres de la Ville de Liège.

En pratique, les personnes sélectionnées seront formées durant 5 journées par des professionnels de l’arbre ; elles approfondiront des questions telles que le système de l’arbre, la plantation d’un arbre, les réglementations autour de l’arbre, la taille des arbres d’ornement, la préservation des arbres et de leurs milieux et enfin la sécurité… De manière plus personnelle, le candidat - qui travaillera de manière bénévole - devra s’engager à occuper cette fonction durant au minimum trois ans.

"Un projet exemplaire et ambitieux"

En marge du projet Yes we Plant, lancé par la ministre Céline Tellier au niveau wallon et qui ambitionnait la plantation d’un million d’arbres d’ici 2024 – “objectif déjà atteint”, s’est réjouit la ministre -, cette dernière n’a pas caché sa grande satisfaction à l’égard des ambitions liégeoises. “Ce projet est en effet exemplaire et ambitieux”, a-t-elle commenté ce mercredi matin. “À l’échelle d’une ville, c’est considérable et par ailleurs, cette mobilisation du public est particulièrement pertinente puisqu’elle permet une implication citoyenne primordiale. Il y a en effet ici une véritable sensibilisation à l’environnement qui est un enjeu important. D’autant plus à avec nos jeunes qui ont besoin de cette reconnexion avec la nature. Il est parfois effrayant de se dire que les jeunes peuvent citer dix marques mais pas dix noms d’arbres”.

Et de souligner encore la méthodologie sérieuse et le lien établi avec les enjeux globaux comme le changement climatique.

© tonneau

Les candidatures sont à rentrer pour le 5 juin

La sélection des 20 candidats tiendra compte d’une répartition géographique des membres au sein des différents quartiers de la Ville de Liège ainsi que d’une répartition équilibrée des tranches d’âges de la population et enfin d’une répartition équilibrée “hommes-femmes”.

Les candidats s’engagent quant à eux à être présents à minimum 80 % de la formation organisée, à organiser une séance d’informations par an, destinée aux habitants de son quartier, à organiser une visite par an des arbres de son quartier, à participer à la réunion annuelle des passeurs d’arbres et, donc à assumer cette fonction pendant trois ans minimum.

L’inscription se fait au moyen d’un formulaire disponible à l’administration communale ou via www.liege.be et doit être adressée pour le 5 juin 2022 à l’ASBL Liege Propreté et Environnement (En Féronstrée, 86, 5e étage, 4000 Liège ou fanny.buntinx@liege.be).