Environnement La première phase du Plan Canopée de la Ville de Liège va être lancée.

On l’a appris lors du collège communal de ce vendredi : la première phase du Plan Canopée de la Ville de Liège va être lancée. Des experts vont lui permettre de définir sa stratégie à long terme.

Le but étant de réussir la transition écologique qu’elle a placée parmi ses priorités. Liège, en tant que pôle urbain, risque de ressentir de manière plus importante les effets du changement climatique. Pour limiter l’exposition des citoyens aux risques environnementaux et sanitaires, il est essentiel de planifier des mesures structurelles à long terme.

Parmi les leviers que va activer la Ville, figure le développement important de la végétalisation urbaine et la plantation de milliers d’arbres à l’horizon 2030. "Un arbre planté en ville, en plein cœur urbain, joue un rôle encore plus important qu’ailleurs", explique Gilles Foret (MR), échevin de la Transition écologique.

Via le Plan Canopée, la Ville entend se donner les moyens pour mettre sur pied "une stratégie ambitieuse, structurelle et soutenable à long terme ". "Il vise donc à planter plus de 20 000 arbres au cours des dix prochaines années afin d’obtenir la plus large couverture végétale possible."

Aujourd’hui, on estime la couverture végétale à 25 % du territoire communal mais la réalité est bien sûr très différente entre les différents quartiers. L’objectif est d’augmenter cette superficie végétale de plusieurs pourcents avec un focus sur les quartiers peu pourvus en végétation.

À l’heure actuelle, les habitants du centre-ville font face à cinq jours de vague de chaleur par an en moyenne contre un à deux jours pour les habitants des zones rurales.

Implication citoyenne

Comme l’ont montré les projets citoyens déposés dans le cadre de "Liège 2025", il est clair qu’il existe autour des arbres une attente citoyenne très forte. Le collège communal dit en être bien conscient et souhaite impliquer les citoyens dans ce Plan Canopée.

Ceux qui le désirent seront ainsi invités à s’impliquer dans cette plantation massive d’arbres. Non seulement leur avis sera pris en compte mais en plus, la stratégie de la Ville sera voulue "ouverte", permettant à chacun d’y contribuer.

"Il s’agit d’un enjeu important à très long terme qui concerne tous les citoyens liégeois et qui leur tient à cœur, nous souhaitons leur permettre d’y contribuer concrètement."

La première étape, présentée au conseil communal de ce lundi, consiste en une mission d’appui qui sera confiée à des experts et pour laquelle 50 000 euros sont prévus.

Les premiers résultats des études préalables sont attendus pour la fin de l’année et les premiers arbres du Plan Canopée doivent être plantés dès 2021.

B.B.