Plus de 200 personnes sont venues prier mercredi soir pour la paix en Ukraine au sein de la cathédrale Saint-Paul de Liège. C'est dans une cathédrale liégeoise complètement comble que s'est tenue une prière pour la paix en Ukraine vers 19h30 mercredi soir. "Le but de cette prière était d'être en solidarité avec le peuple ukrainien. Nous avons beaucoup d'Ukrainiens ici à Liège. Ils forment une communauté catholique depuis au moins 50 ans avec une liturgie spécifique. On a trouvé que c'était important de se retrouver ensemble dans la cathédrale pour prier ensemble, réunir les personnes et dire aussi notre révolte intérieure par rapport à cette invasion. C'était aussi un moyen d'exprimer notre foi dans la capacité du peuple ukrainien pour résister pour que la paix revienne," a expliqué l'évêque de Liège Monseigneur Jean-Pierre Delville.

Il y avait notamment des Belges, mais aussi des Ukrainiens et des Polonais. Toutes les générations étaient présentes. Un réel succès selon l'évêque de Liège. "J'étais vraiment impressionné du monde qu'il y avait. La cathédrale était pleine. Cela fait longtemps que l'on n'a plus eu une pareille assemblée. Avec le coronavirus, tout le monde devait rester à distance et on devait se limiter dans le nombre. Aujourd'hui, il y avait des personnes âgées, des jeunes, des enfants, des personnes de toutes origines et je vois que l'on est uni dans la diversité au moment où il faut prier pour affronter l'adversité. Je suis très content qu'il y ait eu une pareille sensibilité et une pareille sympathie qui se soit manifestée aujourd'hui soir grâce à cette prière," s'est réjoui Monseigneur Delville.

A l'initiative de cette prière, l'Abbé Mykhailo Shetsov, prêtre de l'église grecque-catholique ukrainienne et responsable de la communauté ukrainienne de Liège. "L'idée venait avant tout du Pape François qui a demandé à toutes les églises catholiques de prier pour la paix en Ukraine. J'ai proposé à Monseigneur d'organiser une prière à la cathédrale comme signe de soutien et de solidarité envers le peuple ukrainien qui est en guerre."

Installé en Belgique depuis cinq ans, Mykhailo Shetsov ne s'est pas contenté de la prière, car une aide concrète est mise en place depuis plusieurs jours: des médicaments, du matériel médical, de la nourriture non périssable ou encore des jouets pour les enfants sont stockés chez lui. Trois camionnettes devraient se rendre en Pologne samedi pour acheminer l'ensemble des dons récoltés.