À la suite d’une analyse trimestrielle des dossiers basée sur les priorités établies pour le département des sports, le gouvernement wallon a établi une liste reprenant les nouveaux subsides accordés aux infrastructures sportives. Ces subsides sont attribués aux communes et clubs wallons pour leur permettre d’entretenir et de développer leurs infrastructures. De l’achat d’équipements sportifs aux rénovations, les projets sont extrêmement variés. Ils visent soit à favoriser la relance économique par le développement des infrastructures et/ou l’achat de matériels ; soit à donner un nouveau souffle à la vie sportive ou encore à améliorer le cadre de vie de nos concitoyens.

Pour ce 4e trimestre 2020, 141 projets ont ainsi été retenus (pour plus de 21 millions) dont 36 pour la province de Liège et ce, pour un total de plus de 7 millions.

Le projet phare retenu par la Wallonie est ansois. Il se chiffre 1,15 million, destiné à l’AC d’ANS. Ce club de football compte plus de 600 joueurs et aligne 24 équipes en championnat. Le taux d’occupation des terrains atteint donc la saturation. De ce fait, le club entend développer une politique de jeunes structurée et axée sur la formation.

Pour ce faire, disposer d’un terrain en gazon synthétique sera un plus qui permettra la poursuite et le développement de l’ensemble des activités du club. Les travaux consisteront à l’aménagement d’un terrain de football en synthétique ainsi que la démolition et reconstruction d’un bâtiment vestiaire-buvette.

Fléron empoche également un sacré pactole avec l’octroi d’un subside de 1,38 million qui sera versé pour la rénovation et extension du Centre de loisirs de Retinne.

À Chaudfontaine, l’académie de Golf de Beaufays a reçu un subside de 861 000 euros pour l’aménagement d’un club house, d’un practice et d’un parcours école de 9 trous.

L’administration communale de Burdinne a reçu, quant à elle, une aide de 635 000 euros pour l’aménagement de terrains de sport et aires de jeux extérieurs, ainsi que pour la rénovation de la cafétéria à l’ancien terrain de football de Marneffe.

De son côté, l’ASBL Royal Marchin Sport se voit attribuer un subside de 776 000 euros pour la rénovation des terrains de football en gazon naturel.

Anti-noyade

Le tennis à Herstal a également été entendu avec un subside de 386 000 euros pour diverses rénovations au Smash 51 et la création d’un accès PMR.

Héron reçoit, pour sa part une aide de 270 000 euros pour l’aménagement d’une plaine de jeux et de fitness extérieur au hall omnisports.

Un aménagement d’un espace multisport et d’une plaine de jeux sur le site de l’école de Péry verra également le jour à Trooz, grâce à un subside de 146 220 euros pour l’installation d’un système anti-noyade à la piscine.

Un subside de 151 000 euros permettra à Grâce-Hollogne d’aménager un terrain multisport et une plaine de jeux sur le site des XVIII Bonniers.