Du changement à Liège dès l’année prochaine concernant la taxe urbaine ménage, plus communément appelée "taxe poubelle" !

En effet, le Collège communal de la Ville de Liège a décidé qu’à partir de 2021, tous les ménages liégeois (tant les personnes vivant seules que les familles) recevront un rouleau de sacs bleus PMC en plus des bons pour sacs-poubelles jaunes et pour sacs biodégradables. Et cela sans augmentation du montant de la taxe. La mesure sera soumise au conseil communal de ce lundi soir.

Par cette mesure, la Ville de Liège entend intensifier la qualité du tri des ménages, en récompensant les efforts des citoyens tout en soutenant les ménages les plus précarisés.

C’est Gilles Foret, Échevin en charge notamment de la Transition écologique et de la Propreté, qui est à l’initiative du changement : "Il s’agissait d’une demande citoyenne très forte" explique l’Échevin. "De plus en plus de citoyens m’interpellent pour me dire qu’en raison du tri qu’ils font à la maison, ils utilisent de moins en moins de sacs jaunes. En intégrant un bon gratuit pour un rouleau de 20 sacs PMC, nous récompensons les efforts de tri de ces citoyens. Parallèlement, cette mesure encourage aussi ceux qui n’ont pas encore franchi le pas à mieux trier".

Le Bourgmestre Willy Demeyer a résolument soutenu cette mesure. Pour son aspect environnemental bien sûr mais également pour le soutien que cette mesure représente pour tous les ménages liégeois, en ce compris pour ceux qui connaissent le plus de difficultés en cette année 2020 particulière.

Investissement

"En termes de volume, ce rouleau de sacs bleus offert à toutes et tous équivaut à 2 rouleaux de grands sacs jaunes", précise le bourgmestre. "Cela permettra d’encourager les Liégeois au tri mais sans pour autant pénaliser les ménages qui génèrent beaucoup de déchets et qui utilisent tous leurs sacs jaunes chaque année, je pense notamment aux familles nombreuses", se réjouit-il.

Le changement de règlement devrait générer un coût supplémentaire pour la ville estimé à 235 000 €.

Mais, comme toutes les autres communes en Province de Liège, la Ville de Liège se voit facturer par l’intercommunale Intradel les quantités de déchets qui sont collectés sur son territoire. Or, pour promouvoir une meilleure qualité du tri, la tonne de déchets résiduels (sacs jaunes) est facturée à un prix bien plus élevé que la tonne de déchets PMC. Cette mesure est donc, selon la ville, un investissement à moyen et long terme.

J.-M. C.