Cette année, pour la première fois, la commune de Flémalle a initié le principe de budget participatif. Il s’agit d’une démarche participative qui entend mobiliser des citoyens autour de projets communs et pour laquelle une somme de 30 000 euros a été réservée à la mise en œuvre de projets ainsi proposés au sein des quartiers. Ceux-ci devaient répondre à l’une ou plusieurs des thématiques définies et présenter un intérêt collectif.

Au terme du processus d’analyse des dossiers, ce sont les propositions de trois groupements porteurs de projets qui ont été retenues. Celles-ci émanaient du comité des fêtes de Souxhon, du comité de quartier "Entr’Voisins" aux Cahottes et du comité Qualité Village des Awirs.

À Souxhon, il s’agit d’aménager un espace de loisirs et détente à côté de la salle qu’occupe le comité des fêtes. Un espace qui se veut accessible à tous, dans un cadre arboré, qui comprendra un portique avec balançoires et toboggan, deux pistes de pétanque et du mobilier urbain. Aux Cahottes, le comité "Entr’Voisins" souhaite valoriser la place et les abords de l’église en les agrémentant de nouvelles plantations, en apportant des améliorations, notamment au niveau du monument aux morts, et en plaçant une table d’orientation sur le panorama de la rue Sart d’Avette. Enfin, aux Awirs, il est question de restaurer l’étang en remplaçant la bâche.

Si les autres propositions n’ont pas été retenues, c’est parce qu’elles n’étaient pas suffisamment abouties, nécessitaient un budget bien plus important que l’enveloppe disponible, réclamaient une réflexion plus globale ou des procédures plus longues en vue d’une mise en œuvre ou encore se télescopaient avec des projets déjà prévus au niveau de la commune.

"Rien n’est perdu et les propositions non retenues pourraient très bien s’intégrer dans d’autres démarches", souligne Caroline Rolandi, coordinatrice du budget participatif.