Ce vendredi matin, les écoliers, étudiants, travailleurs et autres personnes qui devaient prendre les bus du TEC Liège-Verviers, émanant du dépôt de Jemeppe sont restées sur le bord de la route.

En effet, les bus des lignes 2, 3, 9,15, 27, 32, 40, 41, 42, 45, 46, 47,49, 53, 56, 61, 81 et 82 sont restés au dépôt. En cause, un mouvement "émotionnel" des chauffeurs soutenus en cela par la CSC.

Une émotion qui date d'hier après-midi, lorsdqu'un bus du TEC a été pris pour cible par un inconnu qui a lancé une pierre alors que le véhicule circulait à Seraing. Personne n'a été blessé.

Selon la direction du TEC, la situation ne devrait pas évoluer au cours de la journée. "Nous invitons notre clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement. Cependant, l’ensemble de nos services devrait circuler à nouveau normalement ce samedi 27 mars. La Direction Liège-Verviers du TEC présente ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés".

Une réunion de concertation est toutefois prévue ce matin à 9 heures.