Pour améliorer la sécurité à Huy, différentes actions sont menées et notamment une visant à améliorer la visibilité de la police qui est décliné en sept plans d’action complémentaires.

Parmi ces plans d’action figure le renforcement et la revalorisation du motard à travers la création d’un pool motards. L’objectif est d’arriver à garantir la présence effective sur le terrain d'un motard, huit heures par jour du lundi au samedi. A cette fin, le pool motards sera progressivement constitué de trois membres.

Actuellement deux agents occupent cette fonction. Depuis la mi-avril, l’Inspectrice Dodemont a en effet été rejointe dans sa tâche par l’Inspecteur Lecoq. A eux deux, ils veillent à une présence optimale et active sur le territoire de la zone de police. Outre l’aspect visibilité, leurs missions principales seront les missions traditionnelles d’un pool motards de police, soit la régulation de la circulation, le constat (et la verbalisation d’infraction de roulage), le soutien aux équipes d’intervention en cas d’accident avec entrave à la circulation, le contrôle organisé et spontané de véhicule, etc.

"Le développement d’un pool motard est un des projets destinés à améliorer la sécurité à Huy portés par notre chef de corps avec l’aval des autorités. Il répond à une demande du terrain mais aussi des citoyens qui réclament une présence policière plus visible dans nos rues", commente Eric Dosogne, le bourgmestre f.f..

Pour rappel, les autres plans d’action portent sur : l’occupation de postes fixes aux heures de grandes affluences - une plus grande présence des équipes d’intervention sur le terrain - l’élargissement de la plage horaire des inspecteurs de quartier - le renforcement du soutien aux équipes d’intervention - la lutte contre la petite criminalité et ses nuisances par la création d’une équipe spécifiquement dédiée - l'apport des moyens matériels adaptés.