Le gouvernement wallon a adopté jeudi dernier la liste des villes et communes sélectionnées à la suite de l’appel à projets "Communes pilotes Wallonie Cyclable".

Lequel avait été lancé en septembre 2020 sur proposition du ministre de la Mobilité Philippe Henry. Les communes de Huy et Wanze ont été retenues par cet appel à projets.

A Wanze, le subside de 300 000 euros doit permettre la création d’une piste cyclable rue Léon Charlier à Bas-Oha côté BioWanze.

A Huy, plusieurs projets pourront être soutenus avec les 500 000 euros obtenus dont la création de pistes cyclables sur le Pont Baudouin et la sécurisation d’itinéraires vélos à Ben-Ahin ainsi que dans le centre-ville, sans oublier la liaison cyclo-piétonne entre l’ancienne gare Saint-Hilaire et la rue Cherave.

Les députés Ecolo Rodrigue Demeuse et Nicolas Parent, originaires des deux entités, plaident pour une meilleure collaboration entre les communes et avec les cyclistes.

Des moyens importants mais pas suffisants

"Les moyens dégagés par la Région sont conséquents mais ils sont limités à la réalisation de quelques projets ciblés. Ils ne suffiront pas pour doper la politique cyclable des communes", souligne Rodrigue Demeuse qui en appelle à la mise en place de commissions communales vélo et d'un audit cyclable.

Cette évaluation de la politique cyclable des communes est exigée pour le 31 décembre 2023 mais pour Ecolo, il faut rendre cette évaluation possible au plus vite.

Pour Nicolas Parent, il est également nécessaire que Huy et Wanze travaillent en commun pour aller plus loin ensemble dans leur politique vélo. "Nous avons tout à gagner à renforcer les connexions cyclables notamment pour diminuer nos problèmes de mobilité respectifs", estime ainsi ce dernier.

Un dossier prioritaire pour les deux communes est pointé par Ecolo, à savoir en l'espèce la poursuite du Ravel sur les lignes 126 et 127. "La Région peut soutenir et des moyens sont là mais nous avons besoin d’une impulsion locale forte pour progresser dans ce dossier".