Les particules fines sont responsables de centaines de décès prématurés chaque année dans l’Euregio… mauvais élève européen.

Ce n’est pas un débat neuf mais les constats font toujours froid dans le dos : les particules fines auxquelles les habitants des grandes métropoles sont exposés sont un véritable poison. Et ce n’est pas un secret non plus, dans ce paysage, la ville de Liège ne fait pas figure de bon élève… Selon les experts de l’Institut scientifique de service public (Issep) en effet - qui annonce aujourd’hui une vaste campagne de mesures de la qualité de l’air au sein de l’Euregio Meuse-Rhin -, "les particules fines sont aujourd’hui responsables de centaines de décès prématurés chaque année dans l’Euregio Meuse-Rhin".

C’est le cas dans de nombreuses régions est-on tenté d’écrire… "Nous sommes toutefois dans les moins bons élèves au niveau européen", nous confirme Benjamin Bergmans, coordinateur à l’Issep. Autre constat morbide pour la région liégeoise : "si la situation est grave dans l’Euregio, elle l’est encore plus à Liège. Et ce, pour plusieurs raisons, car il y a ici un passé industriel encore très actif; et car il y a ici un relief qui n’aide pas, comme à Milan".

Il y a peu, nous évoquions ce développement des stations de mesure de l’air dans le bassin liégeois. Malheureusement, ces mesures ne seraient pas réellement représentatives. À l’instar des données de dépassements au niveau des particules fines, elles manquent de précision… Le projet, dénommé Citimap, c’est donc celui de "création d’innovations par l’implantation d’un réseau de mesures à très haute résolution spatiale". Comprenons : "Ce projet va permettre de suivre l’impact de particules fines sur les citoyens dans leurs activités journalières".

Comment ? En multipliant le nombre de points de mesures tout simplement… Les analyses ciblées permettront in fine de "prédire l’impact des choix urbanistiques et de mobilité". Et d’échanger les expériences menées à Maastricht, Aachen ou Liège. Déjà, une phase pilote est menée à Eindhoven, où 35 stations ont été implémentées.