Depuis quelques semaines déjà, des craintes circulent quant à l'état du pont de Prayon à Trooz... qui enjambe la Vesdre sur la Nationale 61. Un pont en constante surveillance en raison de son état ; pour rappel en effet, l'ouvrage a été ravagé lors des inondations et la circulation est désormais réduite à une bande (passage en alternance) puisque la moitié du pont fragilisée a dû être détruite. Des travaux de reconstruction complète du pont de Prayon devraient débuter au mois de mai.
Les craintes véhiculées concernent précisément l'état de ce qui reste du pont... photos à l'appui. En effet, selon certains observateurs, les fissures observées auraient grandi ces dernières semaines au point que le pont risquerait de s'effondrer à tout moment.
Cette semaine, les autorités locales ont tenu à rassurer la population, photos comparatives à l'appui également. Sur ces clichés pris à deux mois d'intervalle (début janvier, début mars), on observe des fissures qui n'ont pas évolué. Ouf !
Néanmoins, on en profite à la commune de Trooz pour rappeler que le trafic est limité sur le pont, pour une bonne raison. En effet, si la surveillance est constante et que les fissures n'ont pas évolué, celles-ci témoigent bien du fait que l'interdiction de passage pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes n'est pas à prendre à la légère.
"Si cela devait changer ou évoluer, nous vous en informerions via nos réseaux sociaux", poursuivent les autorités communales. "Pour éviter un stress inutile à une population qui en a déjà suffisamment eu, avant de partager vos craintes/photos,merci de bien vouloir vérifier ces dernières en nous contactant"...

via le Messenger de la commune
via info@trooz.be
ou encore
par téléphone au 0487 37 74 23