Du 29 mai au 29 août, le Musée en plein air du Sart Tilman accueille une exposition de l’artiste française Jeanne Susplugas qui investit le quartier Agora du campus universitaire avec de nombreuses œuvres aux formes variées.

De l’installation tridimensionnelle à l’affiche de rue en passant par la peinture murale et le son, Jeanne Susplugas décline une série d’évocations des méandres de l’âme humaine : peurs, obsessions, addictions, questionnements intimes… Très souvent inspirées de motifs du quotidien, les installations provoquent chez les visiteurs une attirante familiarité teintée d’un sentiment doux-amer qui peut parfois se transformer en impression froide et grinçante.

L’univers médical, régulièrement évoqué dans les œuvres de l’artiste, n’est pas sans rappeler le contexte sanitaire actuel.

Quant aux œuvres sonores, dont le contenu a été collecté pendant de nombreuses années, elles révèlent nos petits travers et nos obsessions. Elles sont à écouter au sein d’installations qui invitent à la rêverie avec Sieste littéraire ou à la fête (une fête qui a tourné court) avec Little Helpers et Disco Ball.

L’exposition sera aussi l’occasion d’inaugurer deux peintures murales monumentales réalisées in situ par l’artiste avec l’aide des étudiant·e·s. en peinture de l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège dans les couloirs des Grands amphithéâtres du Sart Tilman.

Plus d’infos : www.museepla.uliege.be/exposition-jeanne-susplugas.