Lors du dernier conseil communal de Seraing, le groupe Écolo, via son chef de file, Jean Thiel, a suggéré à la majorité socialiste d’impliquer les citoyens dans la mise en œuvre de projets bénéfiques pour leurs quartiers.

Il convient, pour ce faire, de réserver des fonds, parmi les lignes budgétaires existantes, à des projets qui émaneraient de comités de quartier ou d’associations citoyennes. C’est ce qu’on appelle le budget participatif.

L’idée serait de sélectionner un projet par localité (Seraing, Jemeppe, Boncelles et Ougrée), afin de rendre le principe équitable. Il pourrait s’agir de rénover des voiries, de placer du mobilier urbain, d’aménager une plaine de jeux…

"Lors de la précédente législature, nous avons dépensé deux millions à destination des quartiers et ce, selon les demandes exprimées via les comités de quartier. Je ne vois pas plus participatif que cela… Quand c’était réalisable, on l’a fait", a répondu le bourgmestre, Alain Mathot.

Et d’ajouter que la volonté est de poursuivre cette démarche "avec les moyens qui sont les nôtres", a-t-il dit. "L’échevin de la Citoyenneté a été chargé de mener une réflexion à ce sujet afin d’envisager la manière de procéder car si certains quartiers sont bien représentés, d’autres le sont beaucoup moins. Mais le souhait est de conserver un budget pour ce type d’initiatives.²"

Et c’est en invitant les partis de l’opposition à se joindre à la réflexion, s’ils le souhaitent, que le bourgmestre a clôturé sa réponse à ce sujet. Autrement dit, merci, mais on y a pensé avant vous…

Idem, du côté du MR qui a fait remarquer à l’assemblée qu’Écolo avait lu avec attention son programme électoral… Et na ! Ceci dit, est-ce vraiment important de savoir qui de l’œuf ou de la poule était là en premier lieu ?