La Ville se dote d’un outil pour mettre en ligne toutes les délibérations communales.

Il y avait déjà les ordres du jour du conseil communal, l’addendum, le bulletin des questions écrites, les PV et, depuis peu, la vidéo de retransmission du conseil... Il y a désormais à Liège ce lien vers une nouvelle plate-forme web permettant de prendre connaissance de "toutes" les délibérations du conseil communal… une première francophone dans notre pays.

La majorité PS-MR s’y était en effet engagée, dans la déclaration de politique communale notamment : elle souhaite garantir une plus grande transparence. "Or ici, cet outil supplémentaire pour la participation citoyenne montre aussi que nous n’avons rien à cacher", se réjouissait ce mercredi Willy Demeyer.

L’outil aujourd’hui présenté fut développé avec l’intercommunale Imio et aura coûté la somme de 30 000 euros à la Ville de Liège.

"Ce n’est pas rien mais il a été développé sur base de notre spécificité. Nous ne souhaitions pas mettre en ligne un outil qui n’était pas parfait vu les attentes du public en la matière", a encore précisé le bourgmestre. "De plus, il faut indiquer que la plateforme pourra être utilisée pour toutes les autres communes".

Concrètement, cette plateforme (accessible via le lien https://conseilcommunal.liege.be), consiste à proposer au citoyen qui le souhaite le "menu" des projets de délibérations… avant même le débat et le vote par le conseil communal. Ainsi, plutôt que de se "cantonner" à la lecture d’un ordre du jour souvent indigeste, le citoyen concerné pourra désormais prendre connaissance des motivations des décisions débattues et prises par les autorités.

Avant les débats

"En d’autres termes on accède désormais à la source authentique", commentait de son côté Dimitri Moerenhout d’Imio, "celle qui sert à la commune dans son processus décisionnel". Et cela, en détail donc. "On ne sait pas faire plus transparent".

Outre les délibérations avant débat et vote, après chaque séance du conseil communal, le citoyen pourra aussi accéder à l’ensemble des décisions effectivement prises.

Concrètement, cette plateforme se veut très pratique et fonctionnera tant par catégories que par mot-clé. Une recherche qu’on assure efficace en ceci qu’elle permettra aussi de rechercher par mot-clé dans les annexes des documents mis en ligne. Pour la clarté, une mention distincte permettra aussi de différencier les décisions effectivement votées des projets de décision… et éviter ainsi toute polémique.

Voici donc un pas de plus réalisé vers la transparence pour Liège... L’outil est déjà accessible sur l’adresse précitée, en vue du prochain conseil communal, de ce 3 février 2020.