Quartzy, une jument de 17 ans, a été tuée dans une rare violence, expliquent nos confrères de la Meuse et de L'Avenir. Selon l'autopsie réalisée sur l'animal par l'ULiège, l'équidé souffrait de "contusions internes et de multiples fractures dues à des coups de marteau".

C'est Loïc, le propriétaire de la jument, qui a découvert la dépouille de Quartzy, le 8 octobre dernier. Depuis, il est bien entendu révolté et tient à faire la lumière sur ce qu'il s'est passé. "C'est un acte purement volontaire et gratuit", déplore-t-il.