Liège

Le PS (7 sièges) et le MR (6) restent les premières forces politiques

Peu avant minuit, tous les bureaux de vote n’étaient pas encore dépouillés à Liège pour les élections régionales. Mais le premier constat est bien cette vague verte annoncée puisque les Écolos ont visiblement réussi leur pari, passant de 9  % à 16  % des votes. Néanmoins, cette “vague verte” ne semblait pas tout renverser sur son passage puisque la liste menée par Véronica Cresmaco restait sur la troisième marche du podium juste derrière les deux grandes formations politiques, MR et PS. Si les forces de gauche montent en puissance le MR pouvait garder le sourire: les libéraux limitent bel et bien la casse (25 à 21 %) là où le PS observe un recul tout en restant la première force politique liégeoise (30 à 25 %).Et le PTB... passe en force : 8 à 15% !

En nombre de sièges pour l’ensemble de la Province, le PS (7 sièges) et le MR (6) perdent respectivement un élu tandis qu’Ecolo (4) en gagne 2. Le PTB passe quant à lui de 3 à 4 sièges là où le CDH (2) perd un de ses 3 sièges. Au PS, c’est dans la circonscription verviétoise qu’un siège tomberait tandis qu’au MR, c’est à Liège. Philippe Dodrimont devrait avoir assuré son siège tout comme Diana Nikolic… Du côté d’Ecolo, Véronica Cremasco retrouvera donc le parlement wallon qu’elle avait quitté en 2014. Au CDH (circonscription de Liège), Alda Greoli se retrouve bien isolée tandis que le PTB (Liège) obtient 3 sièges...