Les onze nouveaux sapeurs-pompiers de la zone de secours de Liège ont prêté serment.

Après avoir réussi leur instruction de base, les onze nouveaux sapeurs-pompiers de la zone de secours de Liège (IILE) ont reçu leur casque d’intervention et leur grade ce mercredi matin au Palais provincial de Liège.

Ils ont également prêté serment et découvert leur affectation sur les pelotons opérationnels, c’est-à-dire les pelotons dans lesquels ils travailleront à l’avenir.

"La cérémonie de la remise des casques marque effectivement la fin de leur instruction de base, qui dure pendant trois mois, relate le major Emmanuel Belaire, ils passent du statut de recrue sapeur-pompier à celui de stagiaire sapeur-pompier. Désormais, pendant huit mois, ils vont prendre part à des interventions tout en poursuivant leur formation. À la fin de ces huit mois, ils passeront un examen qui permettra de déterminer s’ils seront ou non nommés sapeurs-pompiers".

Pour l’heure, la zone de secours de Liège, qui défend 21 communes, a besoin de renforts. "L’année prochaine, 24 nouveaux sapeurs-pompiers vont rentrer en tant que recrue, certains en mars , les autres en septembre, ajoute le major Emmanuel Belaire, nous avons besoin de nouveaux pompiers pour compléter nos effectifs".

Du côté de la zone de secours liégeoise, on espère ainsi pouvoir passer de 450 pompiers à l’heure actuelle à 480 d’ici la fin de l’année 2020. "Il faut dire que le nombre d’interventions ne fait qu’augmenter et que le nombre minimum de pompiers requis pour partir en intervention a été revu à la hausse", conclut le major Emmanuel Belaire.