Le comité de l’USC de Verviers s’est réuni vendredi soir avec à l’ordre du jour la présentation par Malik Ben Achour des trois échevins socialistes qui feront partie de l’équipe s’il devient bourgmestre de Verviers dans le cadre d’une majorité PS-MR-CDH-Nouveau Verviers. Sans surprise, le casting présenté est : Sophie Lambert au poste de présidente du CPAS, et Antoine Lukoki et Chimaine Nangi comme échevins. Pour rappel, le PS doit présenter deux sièges féminins sur les quatre afin de respecter la parité. Le casting a finalement reçu 63 % de "oui", 20 % "non" et 17 % d’abstentions.

Le comité de l’USC a rendu un vote conservatoire pour Chimaine Nangi qui avait demandé un délai de réflexion jusqu’à dimanche midi… avant de confirmer sa participation, sous réserve - tout comme Antoine Lukoki - de pouvoir lire les documents officiels de la motion et du pacte de majorité qui seront déposés. Cela signifie que, sauf problème dans les documents en question, Malik Ben Achour dispose des sept signatures nécessaires au vote de la motion et du pacte de majorité pour installer le nouveau collège.

Avant cela, les futurs partenaires doivent encore retirer la motion mixte votée par le conseil communal le 21 septembre pour installer Istasse bourgmestre. Cécile Ozer, cheffe du groupe CDH, avait sollicité en ce sens une demande d’ajout d’un point complémentaire à l’ordre du jour de la séance du conseil communal du 29 mars. Un point qui a été retiré par l’intéressée vendredi car considéré comme non recevable sur la forme. Le point sera à nouveau déposé lors d’un conseil extraordinaire qui pourrait être organisé début de semaine prochaine, pour permettre le dépôt d’une nouvelle motion la semaine suivante.