Le chantier de réhabilitation du viaduc de Huccorgne sur l’autoroute E42/A15, en province de Liège, reprendra lundi avec la réhabilitation du pont supportant les voies vers Liège. Pendant cette phase comme pendant toutes les autres de ce chantier majeur, deux voies resteront disponibles par sens, avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h. La fin des travaux est prévue pour le 22 juillet, indique vendredi la Sofico. Concrètement, l’autoroute E42/A15 sera entièrement fermée à la circulation à hauteur du viaduc de Huccorgne du lundi 10 janvier vers 21 h jusqu’au mardi 11 janvier vers 5 h. Cette coupure nocturne sera effective dans un sens, puis dans l’autre, afin de tracer le marquage provisoire du chantier. Une déviation locale sera mise en place et la vitesse maximale sera limitée dès ce moment à 50km/h. La circulation en direction de Namur se fera sur une seule bande du mardi 11 janvier vers 21h au mercredi 12 janvier vers 5 h, explique le gestionnaire du réseau routier wallon. Durant cette phase des travaux sur le pont supportant les voies vers Liège, les travées d’approche seront démolies et reconstruites, à l’exception des piles qui seront conservées et réparées tandis que la partie centrale de l’infrastructure sera réhabilitée. Le chantier prévoit également la pose d’une nouvelle étanchéité, de nouveaux revêtements, le placement d’écrans antibruit, d’un éclairage LED, de structures métalliques, d’un caillebotis entre les 2 viaducs. La troisième et dernière phase de ce chantier se déroulera du 9 janvier 2023 au 19 juillet 2023 et concerna le pont qui supporte habituellement les voies vers Namur. Le viaduc de Huccorgne est emprunté quotidiennement par 60.000 véhicules.