Mehmet C., le propriétaire d’un des deux immeubles qui avaient été détruits par une explosion de gaz lors du drame de la rue Léopold en janvier 2010, introduira un pourvoi en cassation contre sa condamnation, a indiqué jeudi son avocate, Me Shirley Franck. Il avait été condamné par la cour d’appel de Liège à une peine de 18 mois de prison ferme.

L’explosion de la rue Léopold était survenue à Liège la nuit du 26 au 27 janvier 2010. Elle avait provoqué l’effondrement d’un immeuble et l’écroulement partiel de l’immeuble voisin durant les opérations de secours. Parmi les décombres, les corps de 14 personnes avaient été découverts. La catastrophe avait aussi fait 19 blessés.

Le propriétaire de l’immeuble avait été poursuivi pour les homicides involontaires, par défaut de prévoyance et de précaution, de 14 personnes ainsi que pour des coups et blessures involontaires, par défaut de prévoyance et de précaution, commis sur 19 personnes.

" Il est certain que l’installation de gaz de l’immeuble sis rue Léopold n°18 n’était nullement conforme", avait expliqué la cour dans son jugement. "Il existait manifestement dans le chef de Mehmet C. la volonté de réaliser des travaux ou remises en état au moindre prix", ont souligné les magistrats.

Grande responsabilité

La cour a aussi souligné qu’il avait brisé les scellés d’un compteur de gaz et bricolé une installation pour chauffer le 5e étage de l’immeuble. "Après autant d’années de négligence et de bricolage, suivies de l’alerte du 23 janvier 2010 (visite des pompiers), la catastrophe du 27 janvier 2010 était prévisible et Mehmet C. en porte la plus grande responsabilité sur les épaules", ont estimé les magistrats.

En instance, le tribunal avait condamné Mehmet C. à une peine de 14 mois de prison avec sursis d’une durée de 3 ans pour la moitié de la peine.

Une peine aggravée en appel puisque Mehmet C. avait été condamné à 18 mois de prison ferme. "Il a décidé d’introduire un pourvoi en cassation contre sa condamnation, car il conteste l’arrêt prononcé contre lui", a indiqué Me Franck.