Vendredi, Céline Tellier, la ministre wallonne de l’Environnement s’est rendue sur le site de la société Safran Aero Boosters, à Milmort. Elle venait remettre à la société herstalienne le label Réseau Nature qui venait récompenser les efforts consentis par l’entreprise. En effet, fin 2019, Safran Aero Boosters a lancé divers projets d’aménagements extérieurs favorisant la biodiversité locale. La création de mares, de prés fleuris, de prairies de fauche, l’installation de nichoirs, la plantation d’arbres fruitiers et des quelque 1 500 m de haies vives multirangs sur son site industriel principal ont contribué à cet aboutissement.

Sous l’impulsion de son CEO François Lepot, la société s’est lancée depuis 2019 dans une importante démarche pour diminuer son impact environnemental. Elle a créé une direction du développement durable pour mener à bien des projets basés principalement sur trois axes de progrès : réduire les émissions de carbone de ses sites en augmentant la part des énergies renouvelables, développer la mobilité douce et augmenter la biodiversité sur les espaces verts de ses sites. Une démarche qui s’inscrit dans la lignée du plan Bas Carbone de Safran, qui lui-même s’intègre dans une ambition plus large d’être à l’avant-garde de la transition énergétique pour une aviation décarbonée.

Soutien du personnel

“L’objectif de ces actions en faveur de la biodiversité est bien sûr d’agir directement sur les sites de Safran Aero Boosters en adhérant à la charte du Réseau Nature Entreprise proposée par Natagora”, a commenté François Lepot. “Nous espérons également essaimer, propager ce genre d’initiative dans les entreprises voisines ou plus lointaines, et aussi parmi les membres du personnel. Lors de l’annonce de ce projet, l’intérêt marqué par le personnel m’a surpris par son ampleur !”