La magistrate de garde au parquet de Liège a indiqué vendredi soir qu'aucune menace au moyen d'un couteau n'a été proférée à l'égard de la responsable de l'athénée royal Agri-Saint-Georges.

Vendredi en fin de journée, la police de la zone Meuse-Hesbaye a été appelée à intervenir au sein de cet établissement à la suite d'un incident impliquant une élève âgée de 15 ans. Selon les premières informations recueillies, celle-ci aurait exhibé un couteau et menacé la responsable de l'établissement. Une version qui n'a pas été confirmée par la magistrate de garde au parquet de Liège ayant été informée des faits.

Ainsi, selon le parquet, la jeune fille a, pour une raison ignorée, été convoquée par la responsable de l'établissement. Une rencontre qui ne se serait pas très bien déroulée puisque, toujours selon le parquet, la jeune fille serait entrée dans une crise d'hystérie. "Mais il n'y a pas eu de menace envers une personne précise, et encore moins de coup de couteau porté. Personne n'a été blessé", a précisé vendredi soir la magistrate au parquet de Liège.

Celle-ci n'a cependant pas exclu qu'un couteau ait pu être retrouvé. Des devoirs d'enquête devaient se poursuivre afin d'apporter davantage de clarté dans cette affaire.