Le jury a relevé que les trois déclarés coupables ont formé un trio parfaitement solidaire par leur participation matérielle ou intellectuelle à l'assassinat de Sébastien Boissart. La victime, un Liégeois âgé de 31 ans, avait été tuée la nuit du 22 au 23 décembre 2017. Son corps présentait de nombreuses traces de coups assénés à l'aide d'un pied de biche et avait été incendié. Sébastien Goemans (35 ans), sa sœur Catherine Goemans (44 ans) et le dernier compagnon de celle-ci, Fabian Dervin (29 ans), étaient accusés de l'assassinat de Sébastien Boissart.

Le jury a déclaré les trois accusés coupables. Sébastien Goemans et Fabian Dervin sont coupables pour avoir matériellement participé à la mise à mort de la victime. Le jury a souligné l'intensité des coups portés, qui ne pouvaient avoir d'autre conséquence que de tuer la victime, et l'absence de doute sur la participation directe de Fabian Dervin.

Catherine Goemans est coupable pour avoir participé intellectuellement à l'assassinat, après avoir exercé son emprise sur les deux autres accusés.

Les débats sur les peines auront lieu vendredi dès 09h00.