Christophe, 32 ans, un habitant de Seraing, a écopé de 6 mois de prison ferme pour avoir vendu deux grammes de farine pour l’incroyable somme de soixante euros ! L’homme devait également répondre d’avoir menacé les policiers qui sont intervenus chez lui après la plainte de la dame à qui il avait vendu la farine… 

Le 10 février 2020, Christophe a été contacté par une fille qui cherchait à acheter quatre grammes de cocaïne. Christophe lui a répondu qu’il pouvait lui fournir deux grammes de la substance. En attendant que la cliente vienne à son domicile, il a confectionné deux billes avec de la farine qu’il lui a remises contre soixante euros. Il a fait croire à la dame qu’il s’agissait de cocaïne, saisissant l’occasion de se faire des sous facilement. Lorsqu’elle a découvert la supercherie, la cliente n’était pas du tout contente… Elle n’a pas hésité à appeler la police ! Deux policiers se sont rendus au domicile du "dealer". Ce dernier leur a ouvert la porte alors qu’il était armé d’un objet pointu en main avec le bras armé au-dessus de l’épaule. 

L’homme a été entendu le jour-même concernant les faits. Il a avoué avoir vendu de la farine pour de la cocaïne, mais également avoir ouvert la porte armé d’un objet piquant. Il a expliqué qu’il croyait ouvrir la porte à la cliente qui, selon lui, était déjà revenue quelques minutes auparavant accompagnée d’un garçon faisant le malin. L’homme se trouvait en état de récidive légale au moment de commettre ces faits. En effet, il a été condamné le 16 février 2017 par le tribunal correctionnel de Liège pour des faits de coups et blessures volontaires. Il ne s’est pas présenté devant le tribunal pour s’expliquer.