Renversé mercredi par un automobiliste ivre, un sexagénaire sérésien a succombé à ses blessures, vendredi soir, comme nous l’apprennent nos collègues de Sudpresse.

Pour rappel, mercredi soir, un conducteur qui avait consommé de l’alcool a renversé une personne qui traversait sur un passage pour piétons situé rue Cockerill, à Seraing. Le chauffard avait ensuite pris la fuite.

Selon les premiers éléments recueillis, l’impact fut particulièrement violent et la victime avait été projetée à une vingtaine de mètres, ce qui laisse penser que le véhicule roulait à vive allure. Grièvement blessé, l’homme âgé d’une soixantaine d’années a été transporté à l’hôpital. Il souffrait d’un traumatisme crânien et de multiples fractures.

À peine cinq minutes après les faits, le chauffard avait été interpellé par une patrouille de police de la zone Seraing-Neupré. Le pare-brise de la voiture était fortement endommagé et le conducteur était nerveux au moment de son interpellation.

Il a été contrôlé positif à l’alcool et des analyses doivent encore déterminer s’il avait éventuellement consommé des stupéfiants.

Au moment de l’accident, le véhicule était en défaut d’assurance, de contrôle technique et d’immatriculation. Le conducteur était déchu du permis de conduire et ne pouvait donc pas prendre le volant.

L’homme qui a renversé le piéton est déjà bien connu de la justice pour une dizaine de faits en matière de roulage.

Il avait été déféré vendredi matin au parquet de Liège. Sans réelle surprise, il avait été placé sous mandat d’arrêt.