Liège À coup sûr, les enfants adoreront ces jets d’eau qui jaillissent du sol ! Amusement garanti !

Sans doute avez-vous remarqué que la statue qui trônait au centre de l’esplanade de l’Avenir, dans le centre de Seraing, a été enlevée. Le socle en béton sur lequel elle reposait disparaîtra également. Et à quelques mètres de là, de nouveaux aménagements sont en cours de finalisation. Le tout est lié puisqu’il s’agit de donner une nouvelle allure à cet espace central de Seraing qui accueille, notamment, le marché.

À l’instar d’autres villes comme Ostende ou Verviers, Seraing s’offre une fontaine secrète. Comme l’indique la photo prise tout récemment, l’eau jaillit déjà du sol mais il convient encore de finaliser le revêtement.

"La fontaine secrète de Seraing est pourvue d’un plan d’eau intégré de 14 jets répartis sur une surface en béton structuré", a-t-on précisé à la Ville de Seraing au lancement des travaux il y a quelques semaines.

Et d’ajouter que "le mécanisme pourra être géré à distance" et que cet aménagement "s’intégrera parfaitement à cette place, qui continuera d’accueillir des manifestations".

L’investissement s’élève à 185 000 euros.

L’idée est d’agrémenter l’esplanade tout en réorganisant l’espace en vue des événements qui s’y déroulent, voire d’autres à venir, puisque cette fontaine secrète a été aménagée du côté des commerces de l’esplanade, laissant ainsi le reste de l’espace disponible.

"L’objectif est de rendre l’endroit plus convivial, de faire vivre la place en y attirant les gens qui, généralement, aiment les points d’eau et de donner l’occasion aux enfants de se rafraîchir et jouer dans l’eau quand il fait beau", souligne Déborah Géradon, échevine du Développement territorial et commercial à Seraing.

Quid dès lors des voitures qui squattent l’esplanade et qui ne contribueront en rien à ce caractère convivial qu’on souhaite lui donner ? Les avis sont partagés entre les uns qui souhaitent chasser les véhicules de l’esplanade et les autres qui n’y sont pas favorables, craignant que cela ne nuise à l’activité commerciale… La décision finale pourrait être un compromis entre les deux points de vue…