Liège

En vue du déménagement des sites du CHC (Centre hospitalier chrétien) vers la clinique du MontLégia à Glain (Liège) en février 2020, l'équipe syndicale CNE de la clinique Saint-Joseph a organisé jeudi un vélo-jus challenge afin d'encourager les travailleurs à avoir recours à des modes de déplacement alternatifs, ont indiqué jeudi en fin de matinée Rosa Navarro et Nicolas Marchandise, délégués CNE. En prélude à la semaine de la mobilité en Wallonie, du 16 au 22 septembre, l'équipe syndicale CNE de la clinique Saint-Joseph (CHC) a souhaité retaper sur le clou des modes de déplacement alternatifs sachant que les différents sites du centre hospitalier sont appelés à déménager vers la clinique du MontLégia en février prochain.

"Dans la continuité de notre combat pour obtenir un mobility manager, que nous avons eu, nous disons désormais que le déménagement qui approche est l'occasion de changer nos habitudes de déplacement. Selon une cartographie localisant le domicile des travailleurs par rapport au lieu de travail, ils sont nombreux à ne pas habiter bien loin et viennent majoritairement en voiture. On encourage donc le covoiturage, à utiliser les transports en commun ou encore à venir à vélo", souligne Rosa Navarro.

Ainsi, afin de sensibiliser les travailleurs d'une manière ludique, la délégation CNE les a invités à monter sur un vélo-jus qui, grâce à leurs coups de pédales, allait leur fournir un jus de fruits en guise de récompense à leur effort. Les travailleurs ont également eu l'occasion de réaliser une simulation sur ordinateur de leur trajet domicile/lieu de travail afin de prendre connaissance des alternatives possibles.

"Au-delà de l'aspect environnemental, c'est tout bénéfice pour le travailleur car il peut réaliser des économies en terme de carburant et d'usure de la voiture et il s'épargne de devoir tourner en rond à la recherche d'une place de parking. De plus, si l'on vient à vélo, l'indemnité est plus intéressante que lorsque l'on se déplace en voiture. C'est bon pour le portefeuille mais aussi pour sa santé", ajoute Nicolas Marchandise. "Au MontLégia, un espace sera dédié aux vélos et les places qui seront destinées au covoiturage seront plus proches".

La délégation CNE souhaite, par ailleurs, qu'une indemnité soit également appliquée pour les travailleurs qui se déplacent à pied.