Ce mercredi, le magistrat de garde du parquet de Liège a décidé de libérer un homme âgé d’une soixantaine d’années qui a été arrêté parce qu’il est soupçonné d’adopter un comportement harcelant depuis un certain temps envers le bourgmestre de Sprimont.

Selon les informations recueillies auprès du parquet, l’intéressé se serait montré si envahissant que son arrestation était nécessaire.

Le sexagénaire, qui serait déjà connu des services de police, souhaiterait montrer son mécontentement à la suite d’un refus de permis de bâtir.

Il a choisi une bien mauvaise manière de montrer sa désapprobation. Il aurait dépassé les bornes. En effet, à la suite de son comportement, il a été arrêté mardi et a été présenté ce mercredi au magistrat de garde. Ce dernier a entendu le suspect. Le magistrat lui a fait un rappel à la loi et a décidé de le libérer.

Cela ne veut pas pour autant dire que l’intéressé n’aura pas des comptes à rendre à la justice. Il pourrait par exemple se voir proposer une médiation pénale, mais le magistrat n’a pas encore pris de décision. Le comportement que va adopter à l’avenir le sexagénaire pourrait permettre au magistrat de se positionner.